mercredi 4 septembre 2013

Nouvelle : Dommages de guerre


L'histoire : Dans la France de 1943, les allemands viennent d'envahir la zone libre. Emeline doit se résoudre à quitter son refuge lyonnais pour mettre Thomas à l'abri. Thomas, son amour de petit garçon pour qui elle est prête à tout, même à se rendre en Normandie, au château de Vallencourt où il sera en sécurité, protégé par la puissante famille de son père...




Premier prix au concours de nouvelles 2013 du site "les Romantiques"


Vos Avis

Quelle belle histoire, j'ai bien ressenti les péripéties des héros qui sont séparés l'un de l'autre, la comtesse un peu sévère mais avec un bon fond quand même, le cousin veule et sa femme ambitieuse. La seule seule chose qui manquait un peu c'est.... les allemands. Ceci est juste réflexion toute personnelle et n'a rien à voir avec ce que je pense de l'histoire en elle même... En tout cas j'ai beaucoup beaucoup aimé.
Eglantine

Histoire pleine de charme... j'ai beaucoup aimé.
Mes bémols: la mise en place m'a paru prendre beaucoup de place. En fait, j'aurais voulu plus de leurs pensées ou bien de temps entre eux.
Ce qui, pour moi, est +++: l'humour, l'histoire, les héros, l'écriture...
Et je trouve que , même si j'en aurais voulu plus (ce qui est souvent mon problème...), le texte s'intègre parfaitement au format nouvelle. Je n'ai pas l'impression d'avoir loupé quelque chose malgré les 12 pages.
Bravo à l'auteur!
Céline
J'ai beaucoup aimé.
très belle écriture, très jolie histoire.
DLP
Quand j'ai lu le titre de la nouvelle, je me suis dit: "Oh non, encore une histoire sur la guerre" Ce n'est pas vraiment ma période préféré de l'histoire. Et bien j'ai été plus qu'agréablement surprise, au point même de laisser un commentaire!
On est emporté par l'histoire et on guette les réactions de chacun des personnages. Jamais on ne revient en arrière pour en se demandant ce que l'auteur a voulu dire. C'est vrai que certains passages demandent à être développés mais le nombre de pages imposés limite la créativité.
Bref, j'ai aimé! Bravo à l'auteur
CHA



Aucun commentaire: