samedi 11 janvier 2014

Passion et Conséquences / le bal de la dernière chance



P&C_petit





L'histoire : Édouard Beriley, duc de Grandsvale, est un libertin notoire. En route pour la demeure familiale, il est surpris par une averse. Par chance, il trouve refuge chez une jolie orpheline. S’il doit passer la nuit chez elle, Édouard a bien l’intention de la séduire… et de l’oublier aussitôt.
Jeune, naïve et seule au monde, Alexandra Blackwood veut croire aux belles paroles d’Édouard. Quand il l’abandonne le lendemain, la leçon est terrible… mais elle compte bien ne jamais l’oublier.
Un an plus tard, leurs chemins se croisent à nouveau. Bien des choses ont changé et surtout, la rancune d’Alexandra est à son comble. Édouard, lui, ne semble se souvenir de rien. Il est même décidé à la conquérir…

Mon avis :
J'ai beaucoup aimé cette histoire. Bien écrite dans un style fluide et agréable, on arrive très vite, trop vite à la fin.
Pour les points positifs, je note la qualité des description historiques, le personnage masculin qui est haïssable à souhait et si conforme aux hommes de son époque. Et la façon l'héroïne lui en fait baver est un pur régal.
Quelques petits points ne m'ont tout de même pas paru très logique. Alexandra est une roturière pauvre, or elle parle beaucoup trop bien et est beaucoup trop instruite pour son niveau social d'origine. Autre bémol, la Douairière l'accueille un peu trop à bras ouverts.
Mais l'ensemble reste excellent.




LeBal_petit

L'histoire : Georges, lord Filsbury, a toujours considéré le mariage comme un moyen d’accéder à ses ambitions professionnelles. S’il a choisi lady Lydia, c’est pour les précieux contacts que son père pourra lui apporter. Aussi, lorsque sa conscience l’appelle à d’autres obligations, il n’hésite pas à rompre ses fiançailles.
Lydia était peut-être naïve de croire que lord Filsbury voulait l’épouser pour elle-même, mais elle ne refera pas deux fois la même erreur. Après l’avoir délaissée sans un mot d’explication, son soupirant est de retour et s’attend à ce qu’elle lui retombe dans les bras. Sauf que cette fois, cela ne se passera pas ainsi…

Mon avis:
Cette histoire est parallèle à la précédente. Rien à dire sur la qualité de l'écriture.
Par contre, c'est une nouvelle extrêmement courte (6000 mots seulement). Il faut avouer que j'aurais aimé en avoir plus !

Aucun commentaire: